7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 07:04

Aujourd'hui j'aborde un sujet un peu plus épineux... puisqu'il s'agit de soins de la peau, et de celle du visage en plus !

 

Je prends d'ores-et-déjà la précaution de rappeler que chaque organisme est différent et est donc susceptible de réagir différemment aux produits : de mon côté je n'ai pas la peau sensible ni réactive donc je teste facilement les produits directement sans passer par la case "application sur un recoin de peau suivie d'une attente de réaction dans les heures qui suivent". Je ne vous conseille donc pas d'appliquer à la lettre ce que je dis mais de bien vous demander si vos soucis et votre type de peau ressemblent vraiment aux miens, et de rester prudente comme à votre habitude si vous avez la peau sensible. Je ne peux pas non plus garantir que ce qui a marché sur moi marchera pour vous.

De plus, cet article ne se voudra pas complet en matière d'explications sur le fonctionnement la peau, définition des différents problèmes etc. tout simplement parce que je ne suis pas spécialiste et que j'ai quand même beaucoup moins creusé que la question des cheveux. Il y a des blogs où les filles ont bien pris le temps de tout comprendre et de tout expliquer, je vous conseille au besoin de chercher pour appréhender tout ça, la différence entre hydrater et nourrir etc.

 

Maintenant, on peut y aller !!

routine-peau-mixte-acne-cosmetique-maison4

Historique de ma condition dermique

En ce qui me concerne, si je devais faire un "bref" historique (c'pas ma faute si c'est l'occasion d'aborder d'autres sujets intéressants au passage !)...

J'ai eu de l'acné à l'adolescence, principalement sur la zone T. Sans être catastrophique comme on peut la voir chez certain(e)s, elle était quand même bien développée et rongeait ma confiance en moi. Dès que j'ai eu mes règles, qui se sont avérées assez douloureuses, ma gynéco a conseillé que je prenne la pilule qui résoudrait tous les problèmes d'un coup, plutôt que de multiples traitements pour chaque problème. Résultat j'ai commencé la pilule à 13 ans. L'acné fut encore un peu présente mais moindre. C'était une pilule de 3ème génération, de celles qui ont fait scandale : la Diane 35. Je n'ai jamais eu aucun souci de santé et je ne regrette pas ce choix.

Pour autant, arrivée à 22 ans et à l'occasion d'un changement de gynéco, celle-ci me proposa de changer pour une moins dosée, en partant du principe que l'acné devrait être du passé. Je suis donc passée à Varnoline (3ème génération toujours) et ai retrouvé d'un coup une libido en berne depuis quelques temps, ah tiens ! Côté peau, l'acné n'est effectivement pas revenue.

Ce changement a été l'occasion pour moi de creuser plus la question et de mieux me renseigner sur ce que je prenais chaque jour. Jusqu'à décider que je ne voulais plus de traitement hormonal, c'était toujours avant le scandale mais ça allait avec un souhait de retrouver mon corps tel qu'il est au naturel (et puis aussi d'arrêter de participer à la féminisation des poissons, oui oui...). J'ai donc jeté mon dévolu à 23 ans sur le Dispositif Intra-Utérin (DIU ou stérilet) au cuivre : cet élement est un spermicide, et c'est tout. Passée la galère à trouver quelqu'un pour me le poser, j'ai retrouvé mes vraies règles, avec leurs vraies douleurs, longueur et abondance.

Pour mieux supporter ces deux derniers éléments, la coupe menstruelle est une bénédiction : elle remplace les serviettes et tampons pour de grosses économies, plus d'écologie (12 000 protections hygiéniques au cours de la vie d'1 femme...!) et 0 risque de sécheresse, mycoses et autre joyeusetés !

J'ai donc récupéré mes règles de jeune fille, elle ont mis 2 ans à devenir régulières puisqu'elles n'avait jamais eu le temps de l'être et... l'acné est revenue !

 

Mon type de peau

Moins forte qu'à l'adolescence tout de même, mais à 26 ans je me pensais débarassée. Ma peau est donc plutôt grasse avec des pores trop ouverts et bien sûr nos amis les points noirs, boutons qui s'infectent et même un tapi de micro-kystes sur le haut des joues près des tempes.

Je ne suis pas allée chez le dermato, il n'avait déjà rien pu faire pour moi à l'adolescence. J'ai juste essayé de voir avec une pharmacienne qui m'a proposé des produits. Comme elle m'avait prévenue, ça a été pire la première semaine, puis... c'est juste revenu comme avant et ma peau luisait, luisait... => poubelle. En parallèle, je lisais pas mal de blogs centrés sur les produits naturels faits maison et je m'y suis essayée après avoir vu le changement radical sur mes cheveux.

 

Une fois par semaine

routine-peau-mixte-acne-cosmetique-maison1

Je procède une fois par semaine à un gommage maison en utilisant du sucre roux, un peu de sucre en poudre et en mélangeant le tout avec une huile végétale jusqu'à obtenir une pâte facile à répartir (l'huile d'olive fait très bien l'affaire : oui tout est dans votre cuisine !). On décrasse ainsi en profondeur, on enlève les peaux mortes... et la peau apprécie (on peut aussi passer sur les lèvres pour les exfolier) !

Une fois rincé on sent qu'il reste encore de l'huile. On peut ainsi profiter à fond de ses bienfaits que je détaille plus bas.

Le lendemain généralement (pour profiter que la peau ait été bien décrassée la veille), je nettoie ma peau avec du savon d'Alep comme je le décris plus bas, puis je fais un masque d'argile pour avoir une peau nette et resserer les pores.

Je mélange pour mon masque :

- du Rhassoul (une argile dégraissante, adoucissante, purifiante, apaisante),

- de l'illite jaune (une argile cicatrisante, exfoliante, lissante et tonifiante)

- une pointe de poudre de thé vert (astringeante notamment).

Je forme un masque avec de l'eau ou des hydrolats (les mêmes que dans la recette plus bas). Le Rhassoul seul est déjà très bien, j'ai juste voulu essayer différentes choses. La peau est ensuite très lisse et toute douce, il ne reste plus qu'à remettre une touche d'huile ou à l'hydrater avec une crème qu'elle boira avidement !

Le masque doit être laissé le temps qu'il commence à sécher, mais pas entièrement sinon on va abîmer sa peau en le retirant (à l'eau tiède). Si on voulait bien faire, il faudrait avant de poser le masque ouvrir ses pores pour profiter au maximum des bienfaits en mettant son visage au dessus de vapeur d'eau.

 

Le Soir

routine-peau-mixte-acne-cosmetique-maison3Je suis passée à l'eau micellaire pour me démaquiller, puis au démaquillant maison (avec la recette de Tinuviel), et depuis plus d'un mois avec une simple huile végétale. Je ne savais même pas que c'était possible ! Pas de mélange à faire, il faut juste s'habituer à se démaquiller avec du gras. On choisit une huile adaptée à son type de peau et le tour est joué. J'ai choisi de mon côté l'huile de noisette : très pénétrante pour ne pas laisser de film gras (elle est donc dite "sèche" contrairement à l'huile d'olive) et adaptée aux peaux mixtes/grasses à problèmes !

J'ai aussi acquis il y a un an et demi une brosse Clarisonic pour nettoyer le visage plus en profondeur : j'avais toujours senti qu'un démaquillage simple avec un coton devait difficilement tout enlever et puis... oui j'ai craqué à force de lire des blogs beauté ! Je m'en sers donc après le démaquillage en la frottant sur mon savon d'Alep pour nettoyer ma peau ; depuis peu, j'ajoute quelques gouttes de vinaigre car j'ai lu que son pH est beaucoup trop basique, comme tous les autres savons (et il assèche donc la peau). Le vinaigre rétablit le pH et est en plus tonifiant, adoucissant et aseptisant (je m'en sers aussi comme adoucissant et pour remplacer le Calg*n dans la machine à laver, et à la place du liquide de rinçage dans mon lave-vaisselle, c'est bluffant) ! Je mouille mon visage et le rince à l'eau tiède voire un peu chaude, je tamponne ma serviette vite fait puis je me passe un coup de brume d'eau minérale : l'eau du robinet n'étant pas super pour la peau !

J'ai quand même l'impression que la brosse est un peu agressive sur ma peau, j'essaierai prochainement avec un nettoyant mousse à la compo la moins dégueu possible, le savon d'Alep ne mousse pas assez pour cette utilisation je pense. Et en restant à l'écoute de mon corps, je ne m'en sers finalement pas tous les jours. Quand je ne l'utilise pas, je me lave le visage comme je l'ai décrit mais avec mes mimines.

Je repasse ensuite un coton très légèrement imbibé d'huile, toujours de noisette, pour nourrir ma peau. Huiler une peau grasse, vous me pensez maso... Mais non, ça va justement faire office de sébum pour la peau qui n'aura pas besoin d'en produire tant. L'huile de noisette est de plus protectrice, cicatrisante et adoucissante, non comédogène et elle régule donc le sébum. Pour découvrir les huiles adaptées à d'autres types de peau, voyez par ici.

Je vais donc me coucher après ça, ce qui donne un rituel du soir pas trop long (c'est juste long à décrire, si si !!). La peau absorbe assez vite l'huile mais on peut quand même la sentir légèrement si on passe la main (pas de quoi faire fuir le Chéri).

 

Le Matin

routine-peau-mixte-acne-cosmetique-maison6Le matin, je ne relave pas mon visage pour ne pas agresser la peau et risquer de lui faire produire du sébum. Je passe un coup de brume d'eau minérale comme la veille, cette fois pour enlever les 3-4 poussières qui traînent, je laisse quelques instants puis je tamponne avec ma serviette. Quand le visage est sec je passe un coton imbibé de ma lotion maison comme soin que je détaille plus bas : c'est plus rapide que de mettre plusieurs hydrolats, de l'AHA et une goutte d'huile essentielle sur un coton tous les matins (ce que j'ai quand même fait un moment).

Une fois que la peau a absorbé ça, j'utilise une pression de gel d'aloe vera que je répartie sur le visage comme une crème : hydratant, apaisant, cicatrisant, nourrissant, régénérant, raffermissant... Ses bienfaits sont multiples ! Mais le confort n'est pas top, le gel est plutôt conçu pour être mélangé à autre chose et peut donc tirailler un peu. Ce n'est pas la peau qui tiraille à cause du soin, c'est juste l'effet du gel en séchant.

Je finis donc avec un crème hydratante classique pour redonner de la souplesse et renforcer la couche d'aloe. Je n'en suis pas encore à la faire moi-même, mais ça viendra peut-être ! J'essaye d'acheter labellisé voire bio, mais tout en sachant qu'elles contiennent quand même des ingrédients "pas glop"... J'utilise en ce moment L'Oracle de Lush conçue pour les peaux grasses à imperfections, après avoir utilisé pendant un moment la crème énergisante hydratante Bioéclat de Lift'Argan à base d'huile d'argan et de fruits.

 

Les produits "miracles" chez moi

C'est en fait par cette dernire crème, que j'appliquais seule, que ma peau a commencé à aller mieux niveau imperfections. J'ai découvert peu de temps après des articles sur les bienfaits des acides de fruits ou AHA (ici) et j'ai fait le lien avec ma crème qui en contenait. J'ai fait comme l'auteure du blog, je m'en suis appliquée pur (peau pas sensible pour un sou attention tout ça tout ça) et j'ai ainsi fait disparaître les micro-kystes des joues/tempes et fait diminuer l'acné. J'étais contente mais pas encore pleinement satifsfaite.. et ce qui fait qu'aujourd'hui je le suis enfin, c'est l'arrivée de l'huile de noisette !

Ma peau produit effectivement beaucoup moins de sébum (j'ai l'impression d'avoir une peau normale maintenant !), les pores se sont ressérés, je n'ai quasiment plus d'imperfections ; j'ai une peau souple comme jamais... Quand un bouton fait malgré tout du forcing, je traite avec une goutte d'huile essentielle de Tea Tree matin et soir (dès qu'on sent une douleur en touchant la peau mais qu'on ne voit encore rien) ou de Lavande Vraie (bouton déjà apparu). Je détaille leurs propriétés plus bas. Je confirme que j'ai ainsi empêché des boutons d'apparaître, et que ceux qui apparaissent sèchent et cicatrisent beaucoup plus vite (ma peau a tendance à mettre des plombes à cicatriser).

 

Il y a eu des changements radicaux en ajoutant tel ou tel produit à ma routine mais cela ne veut pas dire qu'ils se suffisent à eux-mêmes. La routine entière a sa logique (nettoyer, hydrater, nourrir). De plus, il faut aussi songer à varier les produits de temps en temps car comme tout (les cheveux aussi), la peau s'habitue et les effets peuvent s'amenuire. Il existe des équivalents à l'huile de noisette, je change de crème hydratante une fois le pot fini, je change les ingrédients d'une lotion à l'autre... tout en cherchant les mêmes propriétés : la nature nous offre une grande variété d'options, et puis ça fait une excuse pour découvrir de nouveaux produits ! ;)

 

Petite astuce économique et écologique au passage, je parle de coton pour appliquer certains produits mais je n'en utilise en fait plus depuis des années. J'ai coupé un pull en polaire qui ne m'allait plus en morceaux : c'est doux, on peut frotter (prévoir plus grand qu'un coton car il vaut mieux le plier pour plus d'épaisseur), ça ne peluche pas, on les lave à la machine avec le linge et c'est reparti !

routine-peau-mixte-acne-cosmetique-maison2Je finirai en rappelant qu'il ne faut pas espérer avoir une peau comme dans les magasines où les photos sont de toute façon photoshopées et les modèles couvertes de maquillage : la peau a forcément un certain grain et des pores apparents, et elle n'a pas à être parfaitement mate. C'est une évidence mais il est bon de se la rappeler pour ne pas être éternellement insatisfaite, allez, ça nous arrive toutes !

 

Recette de ma lotion maison

routine-peau-mixte-acne-cosmetique-maison5- 85 ml d'hydrolats : j'alterne entre Rose de Damas (tonifiant, astringeant, et cette odeur !), Achillée Millefeuille (purifiant, apaisant et réparateur, odeur pas terrible), Pamplemousse (tonique, stimulant et purifiant), Bambou (régénérant, adoucissant, matifiant, odeur assez neutre), je n'en choisi que 2 à chaque préparation de lotion sinon chacune est en quantité moindre, et pour varier ;

- 10 ml de gel d'aloe vera (hydratante, apaisante, cicatrisante, nourrissante, régénérante, raffermissante etc. !) ;

- 5 ml de vinaigre pour rétablir le pH (et tonifiant, adoucissant et aseptisant) ;

- 1/2 cuillère à café de poudre de thé vert (astringeant, tonifiant, adoucissant) - optionnel ;

- 5 gouttes de deux huiles essentielles (soit 10 gouttes en tout) : j'alterne entre Tea Tree (antibactérienne et antifongique), Bois de rose (régénératrice, adoucissante, antiseptique, astringeante, antibactérienne, antifongique, raffermissante), Sauge sclarée (régulatrice de sébum), Lavande vraie (antiseptique, cicatrisante, régénératrice) et Géranium d'Egypte (antifongique, antibactérienne, cicatrisante, astringeante, anti-inflammatoire) ;

- 20 gouttes d'acides de fruits AHA ;

- 1 cuillère à café d'huile végétale (toujours ma noisette pour le moment : régulatrice de sébum, protectrice, cicatrisante, adoucissante).

 

On commence par désinfecter les instruments et récipients : à l'alcool à 70° ou à l'eau bouillante. On ajoute les éléments un a un en mélangeant entre chaque, sauf pour les huiles essentielles qu'on mélange au préalable dans l'huile végétale. Comme toujours en cas de doute avec un produit fait maison (odeur, aspect, pshit à l'ouverture -fermentation-), on jette !

 

En quantité, je fais généralement la moitié de ça : c'est minimal mais ça permet de faire quand même un paquet d'applications et de varier plus souvent, ça prend moins de place en voyage, pas besoin de mettre de conservateur (autrement utiliser du Cosgard par exemple)...

Ma liste d'ingrédients peut paraître longue et donc revenir chère mais comme je disais, on peut y aller petit à petit au moment de faire varier sa routine ! 

 

Edit :

J'ai depuis remplacé la Clarisonic par l'éponge en Konjac et le nettoyant par un savon au charbon... et je vois une grosse différence !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by MischievousFairy - dans Cosméto maison
commenter cet article

commentaires

Acheter des facéties

banniere-shoppy

Quelle fée se cache ici?

Mes inspirations

pin

Rechercher Une Facétie

Lire Les Facéties Par Types